Programme (cliquez pour y accéder) : 9h00 Accueil - Présentation de l’ANADOC : Me Alice Barrellier ; Me Claudine Bernfeld ; Me Frederic Bibal ; Dr. Pierre Corman ; Dr. Michel Naudascher et Dr. Éric Pean 9h30 Exposé introductif à deux voix: valeur juridique et rôle des normes techniques en expertise : -Lydia Morlet-Haïdara, Maître de conférences HDR en droit privé à l’Université Paris Descartes et co-directrice de l’Institut Droit et Santé (UMR_S 1145) -Amel Ghozia, Avocate, Docteure en droit, Chercheuse associée, Formatrice Etude des postes de préjudices : Travaux ANADOC Déficit Fonctionnel Temporaire : Dr. Jacqueline Rossant et Me. Olivier Merlin Déficit Fonctionnel Permanent : Dr. Éric Tordjman et Me. Stéphanie Houssin Assistance Tierce Personne : Dr. Céline Gandon et Me. Franck Colette Préjudice Professionnel : Dr. Philippe Donnou et Me. Didier Maruani 12h00 Questions avec la salle - Conclusion prospective : Vers une co-construction des normes techniques expertales ? Petit explicatif : L’expertise médicale des dommages corporels tient nécessairement compte de l’état actuel du droit et notamment des définitions proposées par la nomenclature Dintilhac. Pour s’y conformer, les médecins réalisant l’expertise doivent mettre en œuvre une technique adéquate, permettant d’évaluer et de quantifier les atteintes subies. Or cette technique repose actuellement sur des instruments (barèmes, échelles) et des préconisations (notices, fiches pratiques) dont la conception émane en tres grande partie des seuls organismes indemnisateurs . Des médecins conseils de blessés et des avocats de victimes ont proposé de mettre à disposition des professionnels concernés leurs propres instruments techniques, afin d’introduire une approche contradictoire sur ce volet essentiel de l’expertise. C’est l’objet de la nouvelle base de données ANADOC (antenne nationale de documentation sur le dommage corporel) qui sera présentée lors de ce colloque introductif. L’occasion est ainsi offerte de réflechir au statut de ces normes techniques et de comprendre, exemples pratiques à l’appui, les enjeux considérables de ces normes sur la réparation accordée aux victimes. => Attention, le nom de l'amphithéâtre a encore changé ! Inscription gratuite mais obligatoire" /> Manifestations | Institut Droit et Santé
Colloque sur le thème de « La base ANADOC : pour une expertise indépendante des assureurs »

L'Institut Droit et Santé (IDS), Faculté de droit, d'économie et de gestion de l'Université de Paris organise en partenariat avec les associations ANADAVI et ANAMEVA un colloque sur le thème : "La base ANADOC : pour une expertise indépendante des assureurs"

Programme (cliquez pour y accéder) :

9h00 Accueil - Présentation de l’ANADOC : Me Alice Barrellier ; Me Claudine Bernfeld ; Me Frederic Bibal ; Dr. Pierre Corman ; Dr. Michel Naudascher et Dr. Éric Pean

9h30 Exposé introductif à deux voixvaleur juridique et rôle des normes techniques en expertise :

-Lydia Morlet-Haïdara, Maître de conférences HDR en droit privé à l’Université Paris Descartes et co-directrice de l’Institut Droit et Santé (UMR_S 1145)

-Amel Ghozia, Avocate, Docteure en droit, Chercheuse associée, Formatrice

Etude des postes de préjudices : Travaux ANADOC

Déficit Fonctionnel Temporaire : Dr. Jacqueline Rossant et Me. Olivier Merlin

Déficit Fonctionnel Permanent : Dr. Éric Tordjman et Me. Stéphanie Houssin

Assistance Tierce Personne : Dr. Céline Gandon et Me. Franck Colette

Préjudice Professionnel : Dr. Philippe Donnou et Me. Didier Maruani

12h00 Questions avec la salle - Conclusion prospective : Vers une co-construction des normes techniques expertales ?

Petit explicatif :
L’expertise médicale des dommages corporels tient nécessairement compte de l’état actuel du droit et notamment des définitions proposées par la nomenclature Dintilhac. Pour s’y conformer, les médecins réalisant l’expertise doivent mettre en œuvre une technique adéquate, permettant d’évaluer et de quantifier les atteintes subies. Or cette technique repose actuellement sur des instruments (barèmes, échelles) et des préconisations (notices, fiches pratiques) dont la conception émane en tres grande partie des seuls organismes indemnisateurs . Des médecins conseils de blessés et des avocats de victimes ont proposé de mettre à disposition des professionnels concernés leurs propres instruments techniques, afin d’introduire une approche contradictoire sur ce volet essentiel de l’expertise. C’est l’objet de la nouvelle base de données ANADOC (antenne nationale de documentation sur le dommage corporel) qui sera présentée lors de ce colloque introductif. L’occasion est ainsi offerte de réflechir au statut de ces normes techniques et de comprendre, exemples pratiques à l’appui, les enjeux considérables de ces normes sur la réparation accordée aux victimes.

=> Attention, le nom de l'amphithéâtre a encore changé !

Inscription gratuite mais obligatoire

Image de l'évènement : Colloque sur le thème de « La base ANADOC : pour une expertise indépendante des assureurs »
Adresse : Université de Paris - Centre Universitaire des Saints Pères - Amphithéâtre Polonovski (2ème étage) - 45 rue des Saints Pères - 75006 Paris
Date : Le 01 février 2020 de 09h00 à 12h30
Inscription : Fermée
S'inscrire
La manifestation est terminée La manifestation est terminée
Plan d'accès - Mentions légales - Nous contacter